Cheveux transplantés : est-ce sans douleurs ?

Une greffe de cheveux est une solution efficace pour résoudre les problèmes esthétiques des cheveux. Il faut savoir qu’une greffe est une solution définitive face à tous vos problèmes d’unités folliculaires. La transplantation des cheveux est aussi pratiquée autant pour la femme que pour l’homme.

Cette intervention est-elle douloureuse ?

La transplantation capillaire est un moyen de résoudre les problèmes liés à la calvitie. Comme son nom l’indique, l’opération consiste à prendre des cheveux depuis une zone dite donneuse pour les transférer et les transplanter vers la zone receveuse. D’une manière générale, la zone donneuse se situe à l’arrière du cuir chevelu. Et naturellement, la zone receveuse est celle qui présente une réduction de la densité capillaire. Il faut comprendre que la zone qui nécessite une greffe peut varier d’un individu à un autre. Cela peut concerner la région frontale, les golfes temporaux ou encore le vertex chez les hommes. Elle peut également se situer sur la raie centrale pour les femmes. Sachez qu’une telle intervention nécessite l’utilisation d’une anesthésie locale, elle est donc sans douleur.

La première étape d’une greffe de cheveux

Cette première étape consiste à faire un prélèvement sur la zone donneuse. Cette zone est généralement placée à la partie arrière du crâne. Cette zone va être anesthésiée grâce à une solution préalablement préparée par votre médecin. La composition chimique du produit anesthésiant assure également que la zone donneuse soit souple pour le prélèvement. Le produit est injecté avec une aiguille et il y a des risques que le patient ressent une petite pression pendant quelques instants. Les douleurs disparaissent dès que le produit anesthésiant commence à agir . Le médecin va ensuite faire le prélèvement sans que vous ne ressentiez de douleur.

La deuxième étape d’une transplantation capillaire

Bien évidemment, la deuxième phase consiste à faire la greffe proprement dite. Cette étape est appelée l’implantation. Bien installé de manière allongée sur le fauteuil d’implantation, le médecin va pouvoir aisément effectuer la greffe. Durant cette phase, l’anesthésie sera effectuée sur la zone où l’implantation va être réalisée. L’application de celle-ci peut accessoirement générer un peu de douleur qui s’estompe très vite. Il faut comprendre que l’anesthésie va agir pendant plusieurs heures. Par conséquent, la zone d’implantation va être insensible et vous ne sentirez aucune douleur pendant toute cette phase. Sachez que pendant cette dernière étape, il est possible que le médecin vous propose de vous détendre en regardant un film, écouter de la musique ou encore regarder votre émission favorite. Retenez également que cette intervention ne requiert en aucun cas une hospitalisation.

Pourquoi faire une greffe de cheveux ?
Pourquoi pratiquer la greffe des sourcils ?